Association 1000 Sourires

Les marmailles de 1000 Sourires
invités au Mercure Créolia
pour fêter Noël avant l’heure


La 251ème opération ....
C’est une journée magique, sous le signe de Noël, qui attend les marmailles de 1000 Sourires pour la 251e opération de l’association. Les petits saint-paulois ont été accueillis en VIM (Very Important Marmailles) à l’hôtel Mercure Créolia, à Saint-Denis le samedi 21 novembre 2020 pour une journée citoyenne et ludique.


C’est une journée magique, sous le signe de Noël, qui attend les marmailles de 1000 Sourires pour la 251e opération de l’association. Les petits saint-paulois ont été accueillis en VIM (Very Important Marmailles) à l’hôtel Mercure Créolia, à Saint-Denis le samedi 21 novembre 2020 pour une journée citoyenne et ludique.


Images 1000 Sourires - annonce de l'opération ....


Pour commencer la journée en beauté, les enfants ont droit à un petit-déjeuner près de la magnifique de l’hôtel. C’est aussi là qu’ils prennent la pose pour la traditionnelle photo de famille, avec une vue imprenable sur Saint-Denis. A leurs côtés, Pascal Turonnet, directeur de l’Hôtel Mercure Créolia, l’adjudant Déborah Levez, les bénévoles de la Protection civile et Ibrahim Ingar, président de l’association 1000 Sourires.

Les enfants, aujourd’hui, c’est votre journée. Nous sommes heureux de vous accueillir comme des clients privilégiés pour que vous passiez une journée inoubliable”, se réjouit Pascal Turonnet.


Apprendre les gestes qui sauvent ...

Puis, c’est l’heure de démarrer les ateliers. Dans une salle, une partie des enfants rejoignent les bénévoles de la protection civile, qui leur ont préparé plusieurs ateliers.

Première étape pour ces bénévoles : expliquer aux enfants le rôle de la Protection Civile. “Vous êtes des pompiers?”, questionne Raphaël. “A la différence des pompiers de métier, nous sommes des bénévoles, précise Yves Dafreville, référent Protection civile. D’ailleurs, si vous regarder nos tenues, vous voyez le symbole de la protection civile. C’est une main tendue, qui montre que nous aimons aider les gens. L’une de nos missions, c’est notamment d’offrir des repas aux nécessiteux. Nous sommes aussi là pour vous montrer que s’investir dans une association, c’est une manière de grandir et de s’épanouir. Et qui sait, ça vous donnera peut-être envie de devenir bénévole un jour, dans l’association de votre choix”.


Par petits groupes, les enfants débutent ensuite les ateliers “pratiques”. Avec Yves Dafreville, ils révisent notamment les numéros à connaître en cas d’urgence, et parlent des réactions à avoir en cas de danger.

Un second atelier leur permet d’apprendre à placer une victime en position latérale de sécurité. “C’est la position dans laquelle on met la personne si elle est est inconsciente mais qu’elle respire”, explique Mickaëlle, qui anime l’atelier. Les uns après les autres, les enfants répètent la procédure, avec beaucoup d’application.


Dans l’atelier suivant, les enfants apprennent cette fois à s’occuper d’une victime qui ne respire plus. “Là, ça veut dire que le coeur s’est arrêté, alors votre rôle, ça va être d’appeler les secours et d’essayer de faire repartir le coeur, en attendant qu’ils arrivent”, résume Timothée, qui leur apprend le massage cardiaque. A l’issue des ateliers, les enfants repartent tous avec un petit cadeau souvenir : un carnet, pour noter tout ce qu’ils ont appris au cours de cette matinée.


Un quizz avec la gendarmerie pour des petits citoyens éclairés

Dans le salon Ti Caze, c’est un atelier avec la Gendarmerie qui attend les enfants. L’adjudant Déborah Levez de la Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile leur a préparé un jeu, qui permet d’aborder des sujets complexes comme les violences scolaires ou le harcèlement en ligne, de manière ludique. Tous les sujets de la vie sont abordés: la présence sur les réseaux sociaux et le cyber-harcèlement, les violences scolaires ou intra-familiales, etc. Si les enfants s’affrontent par équipe, pour obtenir le plus grand nombre de bonnes réponses, tout le monde est gagnant à l’issue du jeu ! L’adjudant a prévu un petit cadeau pour tout le monde, une règle aux couleurs de la gendarmerie.

Il est maintenant l’heure de déjeuner. Au menu, un repas dans un cadre de rêve et un menu spécialement préparé par le chef du Mercure Créolia, pour le plus grand bonheur des enfants. Ils poussent tous un grand “oooooh”, quand un burger 3 étoiles arrive dans leurs assiettes, suivi d’un dessert tout chocolat.


“Nous sommes tous des artistes”

Après le déjeuner, les Marmailles de 1000 Sourires participent à un atelier musical avec Tias . Avec son “looper” et sa guitare, l’artiste fait vibrer les enfants dès les premières secondes. Il en profite également pour leur en dire davantage sur son métier d’artiste, auteur, compositeur et interprète. “Si vous chantez sous la douche, vous êtes aussi des interprètes, remarque-t-il. Nous sommes tous des artistes sans nous en rendre compte”.

Il enchaîne ensuite les chansons et en profite pour décortiquer les paroles avec les enfants. Il leur montre également comment se passe le processus de création, du choix de la mélodie à l’écriture des paroles. Tias leur distribue également les paroles de l’une de ses chansons, “Mon pied de bois”, pour que les enfants puissent chanter en choeur avec lui. Un beau moment de partage !


Un Noël lontan grâce aux contes

Le dernier atelier se déroule dans une pièce envahie par les décorations de Noël. Dominique Dambreville fait découvrir les aventures de Tizom, de Gramoune noël, ou encore du petit prince maloya aux enfants. Au cours de cet atelier, mêlant chant et histoires en français et en créole, la conteuse fait revivre l’ambiance des Noël lontan.

C’est toujours un bonheur d’avoir Dominique Dambreville avec nous, car c’est elle qui a contribué à trouver le nom de l’association, au moment de sa création en 2006, se souvient Ibrahim Ingar. C’est émouvant de l’avoir à nos côtés 14 ans plus tard”.

 


Jody met l’ambiance au Créolia

Une dernière surprise attend les Marmailles de 1000 Sourires, pour clore en beauté cette journée à l’hôtel Mercure Creolia. Jody, le jeune chanteur demi-finaliste de l'émission de TF1 “The Voice Kids” 2020, entend bien faire bouger les enfants. Il commence par interpréter Oh Happy day et invite rapidement les enfants à venir chanter avec lui. Puis, ce sont les enfants qui choisissent les chantons qu’il va interpréter, et c’est parti pour un petit concert groupé sur les plus gros succès de la bande de DJ Seb ! Tout le monde danse, un sourire en tranche papaye sur les lèvres.

C’était génial de vivre ce moment. C’est la première fois que je participe à un événement avec l’association, et l’énergie qu’on a partagé aujourd’hui, je ne l’oublierai jamais”, confie Jody.

Nous sommes heureux de faire vivre l’esprit de Noël aux enfants, dans une période où les fêtes de fin d’années ne se dérouleront pas comme d’habitude, résume Ibrahim Ingar. Avec la crise sanitaire, cela fait plusieurs mois que les marmailles issus de milieux modestes sont encore plus privés de loisirs. Alors les voir aussi heureux, le temps d’une journée, c’est une vraie récompense pour notre petite équipe de bénévoles qui travaille d’arrache-pied pour continuer à organiser des opérations malgré le contexte particulier”.



Les ateliers : les gestes qui sauvent avec la Protection Civile et la Gendarmerie ... en photos


 

Les photos ... avec Tias et Jody, côté musique et chansons ....



Un air de Noël avec Dominique Dambreville ...


Image 1000 Sourires ...



Samedi 5 Décembre 2020
     

Recherche






"Ils font bouger la Réunion" - Ibrahim Ingar sur Réunion 1ère TV.

Le Quotidien de la Réunion - Ibrahim Ingar médaillé de bronze de la Jeunesse des sports et de l'engagement associatif.

Le Quotidien de la Réunion - Ibrahim Ingar "le Père Noël Saint-paulois".


2015: Opération "S'envoler vers le Rêve..." - Magazine de 26 min diffusé sur Réunion 1ère

"Coup de chapeau" de Radio Festival



2014: Opération "S'envoler vers le Rêve..." - Magazine de 26 min diffusé sur Réunion 1ère

ITV Radio Nostalgie - 2 Nov 2011










Actualités de Jérémy Morel, défenseur de l'Olympique de Marseille et Parrain de l'Association 1000 Sourires


Inscription à la newsletter







Rien ne vaut le sourire d’un enfant …


Le rêve, l’évasion, la découverte, l’émerveillement ….

Tous ces instants sont des étapes fondamentales dans le développement d’un enfant. Voir que lui aussi peut être valorisé, que lui aussi a droit à des cadeaux extraordinaires, que lui aussi peut être au centre des attentions… C’est tout ce à quoi s’atéle l’Association 1000 Sourires depuis sa création.


Opération Base aérienne 181

1000 Sourires au journal radio de Réunion 1ère (18h - 14 mai 2011)