Association 1000 Sourires

Les marmailles pompiers d’un jour


Eteindre un incendie, apprivoiser un iguane, se déplacer dans une tente enfumée, monter à la grande échelle, descendre à la tyrolienne ou encore manipuler un drone: ils ont tout essayé. Le samedi 16 septembre 2017, une cinquantaine de petits Saint-Paulois, issus du quartier de Grande Fontaine, a vécu une journée forte en sensations, au centre de secours du Service départemental d’incendie et de secours de La Réunion (SDIS 974) à Saint-Benoît. Les VIM (Very Important Marmaille) de l'Association 1000 Sourires ont pu se glisser dans la peau d’un sapeur-pompier, aux côtés de l’invitée surprise de la matinée, Audrey Chane Pao Kan, Miss Réunion 2017 qui a pris part aux ateliers proposés aux enfants.


Tous au garde à vous, avant une journée d’activités ludiques et pédagogiques. Une cinquantaine d’enfants parrainés par l’Association 1000 Sourires était accueillie en grande pompe par les équipes du SDIS 974, au centre de secours de Saint-Benoît. Comme le veut le protocole, la journée a démarré par la montée des couleurs sur fond de Marseillaise, en présence de la garde et de l’ensemble des sapeurs-pompiers qui se sont portées volontaires pour encadrer les enfants. “Ces journées sont aussi là pour rappeler que devenir pompier est un rêve qui peut devenir réalité. Nous avons besoin des jeunes pour assurer la relève, et à travers ces rencontres où ils apprennent en s’amusant, nous sommers persuadés que des vocations naîtront”, se réjouit le commandant Patrick Ramassamy, représentant du colonel Hervé Berthouin, directeur départemental du SDIS 974.


Alors qu’ils posaient pour la photo en compagnie des équipes du SDIS, les enfants ont vu arriver une invitée surprise : Audrey Chane-Pao-Kan, Miss Réunion 2017 et marraine de l’association. Pendant toute la matinée, la nouvelle Miss a testé les sept ateliers proposés par les équipes du SDIS, aux côtés des enfants. “En tant que marraine de l’association, c’est un plaisir et un honneur de participer à cette opération citoyenne. Je suis heureuse de pouvoir m’amuser avec les enfants et de les voir aussi souriants”, s’enthousiasme la jeune femme. Autour d’elle, les enfants se pressent : “t’es une princesse?”, lui demande une petite fille, “eh non, tu sais je n’ai ni château, ni prince charmant”, rigole Audrey Chane Pao Kan.


Comme les enfants, la Miss est équipée par le sergent chef Jean-Luc Gonthier, chef d’unité du Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux (GRIMP), pour un premier atelier : une descente en tyrolienne. “Ici, c’est l’atelier ludique, nous passons un moment agréable avec les enfants et nous sommes heureux de leur proposer gratuitement une activité qui est payante dans les parcs”, commente-t-il. Autre atelier à sensation, la grande échelle, qui grimpe à 30 mètres de hauteur. “J’étais comme un petit oiseau qui flottait dans les airs”, raconte Millie, en reposant les pieds sur la terre ferme.


Juste à côté, les marmailles sont briefés pour une simulation d’intervention dans un local en feu. Equipé d’un casque et d’un Appareil Respiratoire Isolant (ARI), ils suivent les instructions du lieutenant Jean-Marc Ethève avant d’entrer dans une tente enfumée. “Le but est de leur faire réaliser la dangerosité de notre métier et son côté physique”, décrit le lieutenant.


Mais sans perdre l’aspect ludique : l’instant où les marmailles respirent dans le masque, à la manière de Dark Vador, les fait tous pouffer de rire. Les apprentis soldats du feu s’essaient également au maniement de la lance à incendie, avec les caporals Jacky Lafuteur et Marie-May Dugain. Ils montrent aux enfants comment orienter le jet d’eau vers une balle de tennis posée sur un plot, représentant le coeur de l’incendie à éteindre. Tous deux insistent sur les valeurs chères aux sapeurs-pompiers: l’esprit d’équipe et l’écoute.

Vous allez travailler en binôme les enfants. Chez nous, sur une intervention, on rentre à deux, on sort à deux, on n’abandonne jamais son co-équipier”, insistent-ils.


Dans l’atelier voisin, les stars s’appellent Arthur, l’iguane et Lilie, le furet, un peu plus enclins aux caresses que les deux serpents également présentés aux petits. Tous ont été abandonnés par leurs propriétaires et recueillis par les pompiers du SDIS. “C’est la première fois que nous proposons cet atelier. Les NAC (Nouveaux animaux de compagnie) sont à la mode et les abandons nombreux. Nous récupérons une trentaine de NAC sur la voie publique chaque année, regrette le lieutenant Jean-Vital Robert, responsable animalier du département et responsable des équipes cynotechniques du SDIS 974. Le but de cet atelier est de sensibiliser les enfants sur la problématique de l’abandon”.


Pour clôturer cette journée citoyenne, les jeunes sapeurs-pompiers (JSP), âgés de 13-14 ans, ont également fait une manoeuvre d’ensemble, sous l’oeil du sergent-chef Jean-Yves Faustin, responsable de la section de Saint-Benoît. “Les jeunes ont travaillés une quinzaine de jours sur l’exercice qu’ils ont présenté aux enfants. Ce partenariat avec l’Association 1000 Sourires est doublement bénéfique, parce qu’il est motivant pour nos jeunes, et parce qu’il permet aussi de montrer aux enfants qu’ils n’ont pas à attendre d’être adultes pour pouvoir rejoindre les sapeurs-pompiers”, résume-t-il.

Une chose est sûre, les petits saint-paulois, eux, ont des étoiles plein les yeux. Certains imaginent déjà ce qu’ils raconteront le soir à leurs parents et à l’école. “Je pensais pas du tout qu’on viendrait voir les pompiers et je suis trop contente, parce que moi, c’est mon rêve de devenir pompier”, confie Naomi. “C’est notre tour de vous remercier les enfants, parce que vous nous avez fait rêver aujourd’hui, en nous ramenant en enfance”, répond le lieutenant Eribert Arjinthe, chef du centre de secours de Saint-Benoît.


 

En tant que réserviste citoyen de l’armée de l’air, je trouve important de permettre aux enfants de mieux connaître ces corps de métiers qui sont au service des citoyens, et les valeurs qu’ils véhiculent. Ils en ressortent grandis et ils sont nombreux à nous dire, dans le bus de retour vers Saint-Paul, qu’ils veulent devenir pompiers”, conclut Ibrahim Ingar, Président de l’Association 1000 Sourires.

 

Cette journée citoyenne en partenariat avec le SDIS 974 est la 204e opération organisée par 1000 Sourires. Depuis sa création par Ibrahim Ingar, en juin 2006, l’association saint-pauloise s’attache à faire vivre des moments exceptionnels à des enfants issus de milieux modestes. En plus de leur faire vivre un rêve éveillé, chaque opération a pour but de véhiculer des valeurs citoyennes. A ce jour, l’association a parrainé 8810 marmailles.




Les photos de l'opération ....



Mardi 31 Octobre 2017
     




Fabrice Abriel - Parrain de l'Association 1000 Sourires.

Jérémy Morel, parrain de l'Association 1000 Sourires au JT de Réunion la 1ère .

"Ils font bouger la Réunion" - Ibrahim Ingar sur Réunion 1ère TV.

Le Quotidien de la Réunion - Ibrahim Ingar médaillé de bronze de la Jeunesse des sports et de l'engagement associatif.

Le Quotidien de la Réunion - Ibrahim Ingar "le Père Noël Saint-paulois".

2015: Opération "S'envoler vers le Rêve..." - Magazine de 26 min diffusé sur Réunion 1ère

Miss Réunion "En route vers la couronne" diffusé sur Antenne Réunion le samedi 10 juin 2017.
Version longue:

Version courte:

Voyage au coeur de l'univers de Miss Réunion 2016 diffusé le samedi 26 novembre 2016.
Version longue:

Version courte:

"Coup de chapeau" de Radio Festival


coup_de_chapeau_de_radio_festival.mp3 'Coup de chapeau' de Jean-Pierre Germain sur Radio Festival le 15-09-2010 .mp3  (479.8 Ko)



2014: Opération "S'envoler vers le Rêve..." - Magazine de 26 min diffusé sur Réunion 1ère

ITV Radio Nostalgie - 2 Nov 2011


ITV Radio Nostalgie - 2 Nov 2011
itw_mr_ingar_nostalgie_2_nov.mp3 Interview Ibrahim INGAR, Président de 1000 Sourires sur Radio Nostalgie le 2-11-2011.mp3  (4.89 Mo)










Actualités de Jérémy Morel, défenseur de l'Olympique de Marseille et Parrain de l'Association 1000 Sourires


Inscription à la newsletter







Rien ne vaut le sourire d’un enfant …


Le rêve, l’évasion, la découverte, l’émerveillement ….

Rien ne vaut le sourire d’un enfant …
Tous ces instants sont des étapes fondamentales dans le développement d’un enfant. Voir que lui aussi peut être valorisé, que lui aussi a droit à des cadeaux extraordinaires, que lui aussi peut être au centre des attentions… C’est tout ce à quoi s’atéle l’Association 1000 Sourires depuis sa création.


Opération Base aérienne 181

1000 Sourires au journal radio de Réunion 1ère (18h - 14 mai 2011)


journal_radio_du_14_mai_2011_a_18h.mp3 Journal radio 1ère du 14 mai 2011 à 18h.mp3  (1.94 Mo)